2019

L’édition 2019 s’est déroulée le vendredi 19 mai au Techno-Pôle à Sierre. La manifestation a vu 75 personnes venant de l’arc lémanique, de Bern et du Valais œuvrer pendant 16h non-stop (de 8h00 à minuit) pour développer de nouveaux outils et services destinés à l’agriculture. Grâce aux différentes compétences des participants, 12prototypes fonctionnels ont pu voir le jour après 16h de travail acharné.

Le projet Ma parcelle en un clic, outil de cartographie facilitant l’accès aux données d’intérêt pour les propriétaires de parcelles agricoles, a remporté l’Agricathon 2019.

La deuxième place a été décrochée par le projet appelé Burkina Biscuits Process, qui s’intéresse aux moyens adaptés aux besoins des femmes du Burkina Faso de décontamination de biscuits à base d’arachide permettant de réduire les risques sanitaires.

Sur la troisième marche du podium, Vitivet, un outil d’aide au diagnostic et de mise en relation avec les vétérinaires compétents pour les particuliers propriétaires d’animaux de ferme.

En fin de journée, un jury de spécialistes composé de Monsieur Nicolas Bezençon d’Agridea, de Monsieur Moritz Schwery, directeur du centre d’agriculture du Haut Valais et de Monsieur Fabien Terrani, vainqueur de l’édition 2018 et étudiant en informatique à la HES-SO Valais-Wallis, a déterminé les meilleurs projets développés en relevant la qualité du travail réalisé.

2018

L’édition 2018 s’est déroulée le vendredi 18 mai au Techno-Pôle à Sierre. La manifestation a vu 70 personnes venant de l’arc lémanique et du Valais œuvrer pendant 16h non-stop pour développer de nouveaux outils et services destinés à l’agriculture. Grâce aux différentes compétences des participants, 10 prototypes fonctionnels ont pu voir le jour après 16h de travail acharné.

Le projet Digital Flora, une application androïde permettant d’effectuer des relevés botaniques de terrain, a remporté le Agricathon.

La deuxième place a été décrochée par le projet appelé GreeningLocal. «C’est un système qui permet de savoir quelles plantes et fruits poussent le mieux à l’endroit où les personnes sont domiciliées», explique l’un des organisateurs, Matthieu Delaloye.

Sur la troisième marche du podium, deux projets ont été récompensés, ex æquo. L’un vise à organiser du co-voiturage pour les produits locaux et l’autre ambitionne de mettre en place une plateforme regroupant tous les prestataires liés à l’agriculture.

En fin de journée, un jury de spécialistes composé de Monsieur Olivier Borgeat de l’Interprofession des Fruits et Légumes du Valais, de Monsieur Nicolas Bezençon d’AGRIDEA, de Monsieur Emmanuel Fragnière de la HES-SO Valais-Wallis et d’un étudiant Micha Lenggenhager, a déterminé les meilleurs projets développés en relevant la qualité du travail réalisé.